Conférence "Mesurer les risques à l'orée d'un procès" par Sylvestre DHOMBRES

  • mercredi 27 août à 18h30
  • salle des fêtes ST-ANDRE-LES-ALPES

Dans le cadre des rencontres scientifiques et culturelles coorganisées par Art et Culture Fabri de Peiresc et le Foyer d'Humanisme de Peyresq, cette 7ème rencontre de l'été vous invite à une conférence présentée par Sylvestre Dhombres, directeur juridique.

Il présentera les différentes facettes des risques présents "à l'orée" d'un procès et présentera plusieurs méthodes d'évaluation.

La rencontre se poursuivra d'échanges autour d'un pot offert par le Foyer d'Humanisme et Art et Culture.

projection en plair air du film docu "Comment j'ai détesté les maths"

  • 19 août à 21h
  • pré de Villars Colmars

 

 

 

 

 

 

Synopsis

Les maths vous ont toujours barbé, vous avez toujours pensé qu'être nul en maths était une fatalité, bref vous les avez toujours détestées! On aurait pu se contenter d'en rire si elles n'avaient pris une telle place dans notre société : Apple, Google, Goldman Sachs ne sont plus qu'algorithmes et formules mathématiques. Comment les maths en sont-elles arrivées à souffrir d'une telle désaffection au moment même où elles dirigent le monde ?
A travers un voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens dont Cédric Villani (Médaille Fields 2010), Comment j'ai détesté les maths nous raconte comment les mathématiques ont bouleversé notre monde, pour le meilleur... et parfois pour le pire.


Date de sortie 27 novembre 2013 (1h43min)
Réalisé par Olivier Peyon
Avec Cédric Villani, François Sauvageot, Anne Siety plus
Genre Documentaire
Nationalité Français

 

A propos de Jean Dhombres

Entré à l'École polytechnique en 1962, docteur d'État avec une thèse en analyse fonctionnelle de l'université Paris VI, Jean Dhombres est nommé comme attaché de recherche en mathématiques au CNRS en 1965, puis à Supaero de 1964 à 1971.

Professeur à l'université de Nantes de 1972 à 1976 (maître assistant) puis de 1980 à 1988 (professeur), il enseigne à l'école des ponts et chaussées de 1972 à 1974, à l'université de Singapour en 1974, à celle de Waterloo en 1975, à celle d'Ottawa entre 1976 et 1978, période pendant laquelle il a été Conseiller scientifique auprès de l'ambassade de France au Canada, puis à l'université de Wuhan en 1980 et 1981.

Directeur d'études en histoire des sciences exactes à l'EHESS depuis 1988 jusqu'à sa retraite, et directeur de recherche émérite au CNRS, il est directeur du Centre d'histoire des sciences et des techniques de l'université de Nantes, centre François Viète de 1985 (sa création) à 1995.

Directeur de collection chez Belin, éditeur de plusieurs revues, il est le fondateur de la revue Sciences et Techniques en Perspective, docteur honoris causa de l'université de Genève. Jean Dhombres est également Chevalier de l'ordre national du Mérite (en 1978) et lauréat de l'Académie des sciences (en 1999).

Ses recherches mathématiques portent sur l'analyse fonctionnelle. Il a par ailleurs exploré un grand nombre de parties de l'histoire des mathématiques.

Ont été publiés :

"Nombre, mesure et continu : épistémologie et histoire", publié par Cedic/Nathan, Paris, 1978.
" Functional equations in several variables", avec J. Aczél, publié par Cambridge University Press, 1989.
"Naissance d'un pouvoir, sciences et savants en France (1793-1824)", avec N. Dhombres, publié par Payot, 1989.
"Lazare Carnot, avec N. Dhombres", publié par Fayard, 1997.
" Shadows of a Circle, or What is There to be Seen ? " édité par L.Massey in The Treatise on Perspective publié par Yale University Press, 2003.
" La mise à jour des mathématiques par les professeurs royaux " , in Histoire du Collège de France - La création 1530-1560, édité par A. Tuilier et publié par Fayard, 2006.
" René Taton et les questions posées par l'histoire professionnelle des sciences ", in Archives internationales d'histoire des sciences, vol. 57, 2007.

Chorale Jeahn le Bel

  • 6 et 7 août à 18h30
  • Chapelle Notre Dame de la Fleur à Thorame Gare et église de Peyresq

 

 

 

 

 

La chorale Jehan le Bel, du nom d'un chroniqueur liégeois du Moyen Age, est née à Liège en 1964. Il s'agit d'une chorale à voix mixtes composée d'environ 45 choristes de tous âges.
Elle fut dirigée pendant 32 ans par Jacques Fourgon et est reprise en 1996 par Dominique Loréa, professeur au Conservatoire de Liège et à l'académie de Chênée.

Elle se produit régulièrement en concert et organise des échanges avec d'autres chorales, notamment « Collegium Maiorum » en Pologne, « Coloquinte » à Nantes, « Coral Evora » et « Coro da Câmara » de Beja au Portugal. Elle participa au sixième festival international de chant choral à Paris, au festival de Nancy et à la fête de la musique à Avioth en juin 2010.

Son répertoire s'étend de la Renaissance à notre époque et est principalement a cappella mais elle chante également avec accompagnement : Bizet et Berlioz avec un orchestre symphonique, des œuvres de Praetorius avec des instruments anciens dirigés par Koen Vlayen.

Le répertoire plus spécifiquement liégeois est mis à l'honneur et, enfin, la chorale possède un vaste répertoire de chansons populaires dont certaines harmonisées avec bonheur par quelques compositeurs belges renommés: Henri Pousseur, Vic Nees et Jacques Fourgon.

 

+ d'infos sur http://jehanlebel.blogspot.be/

 

Conférence "Mesurer les distances dans le ciel" par Philippe Malburet

  • 29 juillet à 18h30
  • salle des fêtes d'Allos

 

 

 

 

 

la conférence en quelques mots :

Depuis toujours l'astronomie étudie des objets hors de notre portée : la Lune, le Soleil, les planètes, les étoiles, les galaxies. Il est difficile, dans ces conditions, de fournir un portrait précis de l'objet que l'on décrit sans savoir à quelle distance il se trouve de nous : par définition, toutes les mesures de distances ne peuvent qu'être indirectes.
Les premières méthodes seront géométriques : les Anciens (notamment Aristarque de Samos) ont utilisé une telle méthode pour évaluer la distance du Soleil, puis en ont déduit la distance de la Lune. La méthode est caractéristique ; comme il ne s'agissait que de mesures relatives, il était nécessaire de réaliser une première mesure fiable à partir de laquelle d'autres pouvaient en être déduites. Très tôt, dès lors que l'on a pensé que la Terre était sphérique, on s'est rendu-compte que les mesures de celle-ci étaient indispensables pour évaluer les distances des autres astres.
En ce qui concerne le Système solaire, la détermination la plus importante sera la mesure de la distance du Soleil : plusieurs techniques vont être mises à contribution (éclipses, passage de Vénus devant le disque solaire) tout en s'appuyant sur les grandes lois de l'astronomie (Kepler).
C'est encore la géométrie (mesure de parallaxe) qui permit d'apprécier la distance d'une étoile « proche » : Bessel mesure, en 1838, la première distance d'une étoile (61 Cygni).
Pour les objets encore plus lointains, la géométrie montre cependant son insuffisance : il faudra faire intervenir la physique et les propriétés de la lumière, les mesures de base restant celles fournies par la géométrie.
En permanence certaines mesures doivent être revues du fait de l'utilisation de techniques de plus en plus précises : il n'est pas faux de dire que nous nous trouvons dans un Univers qui, sans cesse, s'élargit ou au contraire se rétrécit, suivant les valeurs attribuées aux mesures fondamentales.

 

Philippe MALBURET :


Professeur agrégé de Mathématiques (retraité depuis la rentrée 2000)
A pratiquement fait toute sa carrière au Lycée Vauvenargues (Aix-en-Provence)

Collaborateur bénévole (pendant 15 ans) au Laboratoire d'Astronomie Spatiale de Marseille, devenu depuis le LAM.A travaillé sur les comètes

Fondateur et Président du Planétarium Peiresc (Aix-en-Provence)

Secrétaire adjoint de l'Association des Planétariums de Langue Française (APLF)

Membre associé de l'Académie des Sciences, Agriculture, Arts et Belles-Lettres d'Aix-en-Provence

Cycle de l'été avec l'ASBL Nicolas-Claude Fabri de Peiresc

  • juin, juillet, août septembre 2014
  • St André les Alpes et Haut Verdon

 

 

 

 

 

 

/ CONFERENCE

«Prendre le pouls d'une ville : l'exemple des vélos en libre service» Par Pierre Borgnat.

Mercredi 25 juin à 18h30 / BEAUVEZER (salle des fêtes)

 

/ PROJECTION DE FILM / CONFERENCE

«Comment j'ai détesté les maths». Un film d'Olivier Peyon
Projection suivie d'une conférence de Jean Dhombres

Samedi 12 juillet à 21h00 / SAINT-ANDRE-LES-ALPES (salle des fêtes)

 

/ CONFERENCE

«Mesurer les distances dans le ciel» Par Philippe Malburet

Mardi 29 juillet à 18h30 / ALLOS (salle des fêtes)

 

/ CONCERT

Chorale Jean Le Bel

Mercredi 6 août à 18h30 / THORAME HAUTE – GARE (chapelle Notre Dame de la Fleur)
Jeudi 7 août à 18h30 / THORAME HAUTE – PEYRESQ (église)

 

/ PROJECTION DE FILM / CONFERENCE

«Comment j'ai détesté les maths» Un film d'Olivier Peyon
Projection en plein air suivie d'une conférence de Jean Dhombres

Mardi 19 août à 21h00 / VILLARS-COLMARS (pré / salle des fêtes)

 

/ CONFERENCE

«Mesurer les risques à l'orée d'un procès» Par Sylvestre Dhombres

Mercredi 27 août à 18h30 / SAINT-ANDRE-LES-ALPES (salle des fêtes)

 

/ CONFERENCE

«Construire le train des Pignes : Des hommes et des nombres» Par Olivier Joseph

Mercredi 17 septembre à 18h30 / SAINT-ANDRE-LES-ALPES (salle des fêtes)

Conférence organisée en partenariat avec le Conseil de Développement du Pays A3V dans le cadre de la semaine de mobilité.

 

Manifestations GRATUITES
organisées par Art et Culture Fabri de Peiresc, association culturelle du Pays A3V, et l'ASBL Nicolas Claude Fabri de Peiresc - Foyer d'Humanisme.

Renseignements : 04.92.83.97.78 / www.artetculturefabridepeiresc.com / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Film "Comment j'ai détesté les maths"

  • samedi 12 juillet à 21h
  • St André les Alpes

 

 

PROJECTION DE FILM / CONFERENCE

«Comment j'ai détesté les maths» Un film d'Olivier Peyon

Les maths vous ont toujours barbé, vous avez toujours pensé qu'être nul en maths était une fatalité, bref vous les avez toujours détestées ! A travers un voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens dont Cédric Villani (médaille Fields 2010), Comment j'ai détesté les maths nous raconte comment les mathématiques ont bouleversé notre monde, pour le meilleur... et parfois pour le pire.


Projection à la salle des fêtes, suivie d'une conférence de Jean Dhombres

 

4ème édition du festival de danse les "Mouvements-T"

  • 28 et 29 juin
  • 04320 Sausses

 

 

 

 

Samedi 28

10h- 12h / Scène du Pont

Atelier Hip Hop avec la Cie Havin'Fun

Sur réservation. Tout public à partir de 8 ans
Venez découvrir une partie de l'écriture chorégraphique du spectacle « Welcome To Neverland ». À partir d'une situation,
vous serez invités à explorer le mouvement et chercher jusqu'où celui-ci peut vous transporter. La danse Hip hop va vous permettre de découvrir un univers où un mouvement personnel devient collectif.

 

15h30 / Place St Joseph / 40' / tout public à partir de 8 ans

« Hab(R)iter », Cie les Os pOsés

Spectacle chorégraphique pour une danseuse, un musicien live et quelques parpaings ... « Hab(R)iter »est né d 'un intérêt pour les problématiques liées à l'habitation, et particulièrement celles qui touchent les populations les plus démunies. Une invitation à s'intéresser à nos réactions face à la fragilité et à la précarité dans un univers dépouillé, brut, en constante transformation.

 

16h45 / Scène du Pont / 30'

« Welcome to Neverland » , Cie Havin'Fun

Il était une fois un adulte perdu dans un pays imaginaire...
Il parcourt un monde inconnu et éloigné. Mais au détour d'une rencontre, son enfance le rattrape, cette âme fragile et innocente qu'il avait égarée. Il cherche alors à retrouver cette identité délaissée au fond de ses souvenirs.
«Welcome To Neverland» s'invite dans un univers imaginaire avec un Hip Hop hybride et contemporain. Des styles légers, glissés, relevés de mouvements saccadés révéleront une danse faite d'émotions et de sensations. La compagnie explore ici un monde poétique pour rêver
sa vie en couleur... C'est peut-être là, le secret du bonheur !!!


de 17h30 à 18h30 / l'aire du Château

Petits et Grands en mouvements, animé par Liby

Pour les enfants à partir de 5 ans et leurs accompagnants
Atelier d'expression par la danse pour entrer en relation avec les autres grâce au mouvement.

 

18h45 / à la Guérite / 45'

Café frappé ! , Cie Les Mobilettes

1959. Judith et Lily, se retrouvent par hasard sur la terrasse d'un café.
L'une impatiente, l'autre rêveuse, elles sont animées par l'attente d'une rencontre et le désir de séduire.
Rivales, puis complices, elles se laissent envahir par le son du poste de radio ... Un geste anodin mais séducteur, un second qui frappe, un autre qui swingue, un pas de cha-cha...et les voilà prises dans une chorégraphie qui déménage ! Entre un mambo, un boogie-woogie et une réclame, elles mettent en mouvement tasses, chaises et tables, et finissent par emporter avec elles les clients !

 

22h / Scène du Pont

Balèti avec « Grive et Ours »

Grive et Ours ce sont 8 musiciens néo-folk au répertoire très varié : chapelloises, bourrées à 2 temps, polkas, valses, scottish, farandoles, bourrées à 3 temps, cercles circassiens, mazurkas. Après une initiation aux danses traditionnelles proposée par Grive et Ours à partir de 21h30 ... tous en piste !


DIMANCHE 29

 

Balades chorégraphiques

Animées par Catherine Vessière et Emeline N'Guyen (Cie les Os pOsés)
"nul ne sait marcher s'il ne sait danser." Paul Valéry

de 10h30 à 12h30 / balade pour adultes
Ouvrez vos perceptions, donnez à voir et à sentir. Venez goûter différemment une ballade et laissez-vous surprendre par des impromptus dansés...

de 14 à 16h / balade en famille, avec enfants à partir de 5 ans,
Devenez les « Petits Poucets » d'un sentier en cherchant et laissant des traces. Des surprises dansées vous y attendront !

Sur réservation. Départ des balades au parking à l'entrée du village (avec de bonnes chaussures, un chapeau et de l'eau !).

 

 autour des spectacles

 

"Sentiments d'espace, esquisse d'un pas de danse"

samedi 28 et dimanche 29 au four à pain
Exposition de Philippe Gaillard (peintures techniques mixtes, sculptures)

 

"Chemin d'enfants, chemin dansant"

du 26 au 30 juin 4 sur les bords de la route depuis la D4202 (au carrefour de Daluis) jusqu'à Sausses
Installation de silhouettes dansées grandeur nature réalisées par les écoles d'Entrevaux et
St Pierre guidant nos pas sur la route du festival!

 

"Lectures sous le tilleul"

lsamedi 28 de 15h30 à 16h30 Place St Pons
Lectures pour les enfants autour d'une sélection d'ouvrages sur la thématique de la
danse, en partenariat avec la bibliothèque de Sausses

Fonds documentaire sur la danse
Le samedi 28 de 14h30 à 18h30 Place St Pons
Présentation d'un ensemble d'ouvrages sur la thématique de la danse en partenariat avec la bibliothèque de Sausses et le réseau des Médiathèques du Pays A3V. A l'ombre du tilleul, une invitation au feuilletage ...

 

infos pratiques

 

Manifestation entièrement gratuite!
Attention! Pour les ateliers et les balades chorégraphiques, les places sont limitées.
Participation sur réservation et inscription au 04.92.83.12.43

Restauration
Samedi 28 toute la journée buvette et restauration rapide assurées par l'Association Culturelle Saussoise à la Scène du Pont. Les tables et chambres d'hôtes « La Guérite », proposent aussi une restauration le midi et le soir durant le festival (sur réservation au 04 93 02 42 54).

Hébergement
Camping, hôtel et chambres d'hôtes autour du village, plusieurs possibilités s'offrent à vous. Renseignement au Bureau d'Accueil du Tourisme d'Entrevaux : 04 93 05 46 73.

Les Mouvements-T
Les spectacles auront lieu sur les espaces publics, en extérieur. Des solutions de replis seront envisagées.
Le festival s'engage dans une démarche écoresponsable en proposant un éco-pack (poubelles de tri, seaux à bio-déchet, cendriers ...) et une restauration assurée par l'Association Culturelle Saussoise exclusivement faite de produits bio et de produits locaux!
Le festival est également promu par le site gratuit de covoiturage covoiturage04.fr ... alors n'hésitez pas à rechercher ou proposer un voyage à partager avec d'autres festivaliers!

 

"Mon petit coeur dans le navire" de la Cie BE

  • 18 et 19 juin
  • Villars Colmars et Entrevaux

Théâtre musical pour les tout petits à partir de 8 mois / durée 30 min / gratuit

Liliva est partie. La maison est vide. Son sac a été oublié sur le palier. Zut !
Il faut aller lui porter. Non... trop tard !Son absence est encore plus forte.
La mer est là, devant. Un bateau attend sur le bord du rivage. S'embarquer !
Le rivage s'éloigne... Au revoir ! La traversée incroyable commence. Bonjour !

 

"L'héritage" Cie Pas de l'Oiseau

  • vendredi 16 mai 2014 à 20h30
  • salle des fêtes de Peyroules

Conte théâtral tout public à partir de 12 ans / durée 1h20 / gratuit

 

 

 

 

Au Villard, depuis la mort du vieil agriculteur Joseph Barbayer, tout le monde est
en effervescence, à commencer par le conseil municipal.
Il y a de quoi : Joseph a légué tout son patrimoine à la commune, à la condition
d'y instaurer le communisme. C'est l'histoire d'un village, avec sa mairie, sa chorale,
son café du commerce... C'est l'histoire d'Émilie et de Martin, qui vont réapprendre
à rêver, à aimer...C'est l'histoire joyeuse d'un mort qui donne de la vie, d'un conteur qui
cherche un héritage, d'une table de conseil municipal qui n'en croit pas ses oreilles ...

 

Association Art et Culture Fabri de Peiresc - Renseignements 04 92 83 12 43

logo fb